Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Ouzbékistan et Turkménistan. D'Achkhabad au désert de Karakalpakie
Khiva, Kounya-Ourgench, Noukous, Nissa, Merv
Du 3 au 20 avril 2017 avec Gérard Rovillé
AC 201 - 18 jours - Grands voyageurs
Départ garanti  Imprimer
Les points forts
  • Khiva
  • Les citadelles du désert de Karakalpakie
  • Le musée Savitsky à Noukous
  • Kounya-Ourgentch
  • Le cratère de Darwaza
  • Le complexe archéologique de Dehistan – Misrian – Mashat Ata
  • Ashgabat, surprenante capitale
  • Nissa, ancienne capitale parthe
  • Merv et la Margiane antique
  • Quelques sites de la branche nord de la Route de la Soie
  • Le Chronoguide Asie Centrale
La Margiane, la Chorasmie, l’Hyrcanie sont des pays antiques, cités dans l’Avesta puis plus tard par Hérodote, mais aujourd’hui presque oubliés. Pourtant ces régions ont été, dès le IIIème millénaire, de grands bassins de développement urbains, contemporains de Sumer et de Babylone avec qui ils commerçaient. Achéménides, Parthes, Chorasmiens, Turks et Seljoukides y bâtirent de brillantes civilisations dont nous retrouverons la trace malgré les invasions qui les ravagèrent comme celle des Mongols au XIIIème siècle, puis celle deTamerlan, un siècle et demi plus tard. A Noukous, en plein désert du Karakalpakie, nous découvrirons un extraordinaire musée de peinture de l’Avant-garde russe ; près de 90.000 tableaux, condamnés par Staline à la destruction, y furent mis à l'abri par le courageux conservateur Igor Savitsky. Nous visiterons aussi Achgabat, capitale du Turkménistan, oasis de piémont entre steppe et montagne : une ville aussi moderne que surréaliste, marquée par la volonté d’un Président de laisser son empreinte ostentatoire à quelques kilomètres de Nissa, l’ancienne capitale des Parthes. Les rives turkmènes de la mer Caspienne ne sont pas très hospitalières mais nous découvrirons, lovées dans les montagnes du Kopet Dagh, de petites vallées verdoyantes où quelques villages, tel Nokhur, vivent encore au rythme des saisons.

%%voyageBloque%%
 
M. Gérard Rovillé
Diplômé d'Ethnologie - Anthropologie et Sciences des Religions





 
J 1 - Lundi 3 avril 2017 Paris - Tashkent
Vol vers Tachkent (avec escale). Nuit en vol.
 
 
J 2 - Mardi 4 avril 2017 Tachkent - Ourgentch - Khivâ
Arrivée tôt le matin à Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan. Transfert en ville. Après le petit-déjeuner, tour de ville : la médersa de Koukeldach, le grand marché et le quartier entièrement rénové de Khast-Imâm où ce qui fut la vieille ville a été remplacé par une vaste esplanade reliant les monuments entre eux : mosquée du Vendredi, mausolée de Abou Bakr Kaffal Shashi, médersa Barak-Khana. Déjeuner et, en début d’après-midi, visite du mausolée de Zayn ul-Din Bâbâ qui sera une introduction aux rituels islamo-chamaniques d'Asie centrale. Transfert à l’aéroport et envol pour le Khorezm, la Chorasmie des Anciens, le « Pays du Soleil ». Transfert à Khivâ. Au cœur de l’oasis du Khorezm, à proximité d’Ourgentch, Khivâ devint, au XVIe siècle, le centre d'un khanat indépendant dont la prospérité reposait sur la richesse agricole de l'oasis et sur le commerce des esclaves. Ravagée en 1740 lors de la conquête de Nadir Shâh, Khivâ retrouva toute sa splendeur au XIXe siècle sous la dynastie des Koungrat. Dîner à l’hôtel et nuit à Khivâ.
 
 
J 3 - Mercredi 5 avril 2017 Khivâ
Journée entière pour une visite tranquille de Khivâ. La ville intérieure, Itchan-Kala fait figure aujourd’hui de véritable musée de plein air. Après un tour au marché, nous franchirons la porte de l’Est, Aq Darwoza, pour admirer la medersa Moukhammed-Amin, le mausolée Seyid Alaouddine du XIVe siècle, le mausolée de Pakhlavan-Makhmoud, décoré de remarquables faïences dues à Abdoula Djinn, la grande mosquée du Vendredi, avant d’atteindre le palais Tachkhaouli – la demeure de pierre – la medersa et, enfin, le grand caravansérail, le han de Alla Qouli Khan. Après déjeuner, visite de la forteresse de Kounia-Ark, ancienne résidence fortifiée des khans du Kharezm au XVIIe siècle. Dîner et nuit à Khivâ.
 
 
J 4 - Jeudi 6 avril 2017 Khivâ – Noukous (Les citadelles du désert)
Départ tôt le matin pour une excursion au Karakalpakistan où, au début de notre ère, furent construites de nombreuses forteresses pour protéger les riches villes qui s’y développèrent. Après la traversée de l'Amou Daryâ, continuation vers Bostan. Visite rapide des ruines de la forteresse de Guldursun, d'origine gréco-bactrienne, restaurée à l'époque kouchane et prise par les Arabes en 712. A Bostan, visite du musée local consacré à la vie et à l'Histoire du Khworezm (Chorasmie, le Pays du "Soleil levant") et du désert qui l'entoure. Ensuite, visite des forteresses de Koy Kyrylgan Kala, fondée vers le IVe s. avant notre ère, et de Ayaz Kala, certainement fondée à l'époque parthe et constituée d'une partie basse aujourd'hui peu visible et d'une partie haute qui était purement militaire. Déjeuner sur place, sous yourte, puis continuation vers les forteresses de Toprak Kala, qui abrita la capitale du Khworezm au début de notre ère, lorsque la région était encore verdoyante, et de Kyzyl Kala qui lui fait face. Continuation vers Noukous, capitale du Karakalpakistan. Dîner et nuit à Noukous.
 
 
J 5 - Vendredi 7 avril 2017 Noukous
Rapide tour de ville à Noukous, qui fut florissante à la fin du XXe siècle mais déclina après l’indépendance. La ville est surtout connue pour son remarquable musée d’Art du Karakalpakistan qui abrite une intéressante collection d’archéologie du Khworezm, une belle collection ethnographique et surtout la collection Savitsky. Elle rassemble plus de 90.000 pièces dont les tableaux d'artistes russes et soviétiques d’Avant-Garde emmenés loin de Moscou par le conservateur Savitsky, ce qui permit d'éviter leur destruction voulue par Staline pour non-conformisme au réalisme soviétique. Dans l’après-midi, excursion au site archéologique de Mizdakhan. Visite des ruines de la ville et surtout de la nécropole, de la forteresse de Gyaur Kala (IVe-IIIe s. avant notre ère) et du mausolée du saint homme Mazlum Khan Su. Dîner et nuit à Noukous.
 
 
J 6 - Samedi 8 avril 2017 Noukous – Kounia-Ourguentch - Dashogouz
Départ le matin pour le Turkménistan. Passage de la frontière et route pour Kounia-Ourguentch, l’ancienne Gourganj, étape florissante sur la Route de la soie au début de notre ère, qui fut détruite par les Mongols, puis par Tamerlan. Les témoignages qui subsistent sont suffisamment éloquents pour que le site ait été classé au Patrimoine de l’Humanité. Visite du mausolée du saint soufi Najm ud-Din Kubra (1145-1221), puis du superbe monument de Turabeg Khanym dont la fonction est toujours en discussion. De là un chemin part à travers l’ancienne cité, serpentant entre plusieurs mausolées et dominé par les 59m de hauteur du minaret de Gutlug Timur, vestige de l’ancienne Grande mosquée. Continuation vers Dashoguz en fin d’après-midi. Dîner à l’hôtel ou en restaurant de ville. Dîner et nuit à Dashogouz.
 
 
J 7 - Dimanche 9 avril 2017 Dashogouz - Darwaza
Le matin, excursion dans les environs, à proximité de la petite localité de Görögly (anciennement Tagta), au complexe architectural et lieu de pèlerinage de Ismamut Ata, saint homme qui aurait été un compagnon du Prophète. Après déjeuner, départ pour une traversée du désert de Karakum (les Sables Noirs) qui occupe tout le centre du pays. Étape pour la nuit en plein cœur du désert, à proximité du cratère de Darwaza en activité quasi-permanente depuis 1971 qui rappelle que le pays est « assis » sur d’importantes réserves de gaz. Au printemps, il arrive que des oiseaux migrateurs fassent halte à proximité du cratère pour profiter de la tiédeur de l’air. Dîner pique-nique et nuit sous tente à Darwaza
 
 
J 8 - Lundi 10 avril 2017 Darwaza – Achgabat – Turkmenbashi
Départ matinal pour profiter de la lumière du matin sur le désert et trajet pour Achgabat par une route au cœur du désert du Karakoum. Arrivée à l’aéroport d'Achgabat en fin de matinée et envol pour Turkmenbashi, principale ville de l’Ouest turkmène fondée par les Russes en 1869 sous le nom de Krasnodovsk pour servir de base à la conquête du khânat de Khivâ et de l’émirat de Boukhara avant de devenir la tête de pont orientale du trafic transcaspien, face à Bakou sur la rive ouest. Après le déjeuner, tour de ville en passant par la Porte de l’ancien fort russe, le port et le marché aux poissons, puis promenade au bord de la mer Caspienne. Dîner et nuit à Turkmenbashi.
 
 
J 9 - Mardi 11 avril 2017 Turkmenbashi – Gozli Ata - Balkanabat
Route et piste le matin à travers de beaux paysages où par endroits, les parois des falaises du plateau de Ust-Urt se parent de jolies couleurs. Au pied d’une falaise, un mausolée abrite la tombe d’un saint soufi, Gozli Ata, toujours vénéré si on en croit les marques locales de dévotions non dénuées de pratiques pré-islamiques. Déjeuner pique-nique dans le désert. Continuation vers Balkanabat, aux marges du désert de Kyzyl Koum, dans une région habitée par des Turkmen Yomut et devenue un centre d’exploitation gazière. Dîner et nuit à Balkanabat.
 
 
J 10 - Mercredi 12 avril 2017 Balkanabat – Dehistan - Serdar
Départ matinal par route et piste vers l’ancienne Hyrcanie, grande plaine aride qui s’étale entre les hauteurs du Kopet Dag et la Caspienne et qui a connu l’introduction de l’agriculture en Asie centrale aux VIe – Ve millénaires avant notre ère, lorsque le climat y était plus clément. Dès le IIe millénaire avant notre ère, d’importants travaux d’irrigation furent entrepris et des centres urbains se développèrent, de même que le commerce caravanier. La région connut un bel essor sous les Sassanides, puis sous les Seljoukides avant d’être ravagée par les armées mongoles, puis celles de Tamerlan qui s’évertuèrent à détruire les réseaux d’irrigation. Alors connue sous le nom de Misrian (aujourd’hui Dehistan), la région tenta de survivre jusqu’au XVe s. mais fut alors victime d’une surexploitation des forêts alentours. Arrêt au village de Mashat Ata qui conserve quelques vestiges de mausolées, dont celui de Chir Kabir, et de mosquée dont les décors encore visibles permettent d’imaginer la beauté passée. Nous nous rendrons ensuite sur le vaste site archéologique de Misriân / Dehistan qui s’étend sur près de 30 kilomètres et couvre une période de près de 4000 ans. Nous nous intéresserons plus particulièrement à la phase finale de la ville de Dehistan qui conserve quelques beaux témoignages d’architecture et décors seljoukides. Visite et déjeuner pique-nique. Dans l’après-midi, de nouveau du désert avec piste et route. Arrivée à Serdar en fin d’après-midi. Dîner et nuit en auberge à Serdar.
 
 
J 11 - Jeudi 13 avril 2017 Serdar – Nokhur - Achgabat
Excursion le matin au centre de pèlerinage de Parau Bibi, où on atteint la tombe pré-islamique d’une sainte femme au sommet d’un grand escalier de 269 marches. En plus de la légende, la vue sur le Kopet Dag et sur le désert est marquante. Continuation vers Nokhur et visite à pied de ce joli village lové dans une vallée de la chaîne du Kopet Dag. Les habitants y vivent relativement à l’écart des tribus des plaines et conservent, malgré une islamisation de surface et les décennies de soviétisme, quelques pratiques pré-islamiques et chamaniques. Depuis le XIXe siècle, les Nokhuri prétendent être des descendants des Gréco-Macédoniens d’Alexandre le Grand. Déjeuner à Nokhur. Dans l’après-midi, trajet à travers le piémont du Kopet Dag jusqu’à Geok-Depe où se dresse aujourd’hui une intéressante mosquée moderne qui commémore une victoire turkmène contre les Russes en 1881. Dîner et nuit à Achgabat.
 
 
J 12 - Vendredi 14 avril 2017 Achgabat
Le matin, nous découvrirons la capitale du Turkménistan. Ville de fondation récente, elle fut reconstruite après le séisme de 1948 selon le système soviétique des microrayons avant de connaître de spectaculaires transformations après l’indépendance sous l'impulsion du Président Saparmourat Niazov dit ‘Turkmenbashi’ (Le chef des Turkmènes’). Des édifices somptuaires furent érigés, tels que le monument de l'Indépendance turkmène, le « palais du Bonheur » ou la tour de la Neutralité, la statue d’Oguzkhan et l’ensemble de fontaines. Des quartiers entiers sortirent de terre pour rester … vides. Après avoir parcouru cette cité étonnante, nous irons visiter le musée des Tapis qui présente la diversité des motifs des tapis tissés par les différents groupes turkmènes. Dans l’après-midi, visite du très beau musée national d’Histoire et d’Ethnologie du Turkménistan qui abrite, entre autres richesses, les célèbres rhytons parthes de Nissa, des faïences de Dehistan et de remarquables poteries de Margoush. Dîner et nuit à Achgabat.
 
 
J 13 - Samedi 15 avril 2017 Achgabat
Excursion le matin à Nissa, ancienne capitale des Parthes Arsacides, parfois considérée plutôt comme la nécropole d’Arsace Ier et des premiers rois parthes. Rebaptisée Mithridatkirt, la Forteresse de Mithridate, par Mithridate I avant que ses successeurs franchissent le Kopet Dag et conquièrent l’Iran. Délaissée comme capitale, la ville, protégée par ses hautes murailles et située à mi-chemin entre la Méditerranée et l’Ouest chinois, devint alors l’un des principaux emporiums parthes comme en témoignent l’importante collections d’ostraca qui y fut découverte. Les fouilles ont également mis à jour des bâtiments, ou des objets dénotant des influences tant hellénistiques que centre-asiatiques. La ville fut anéantie par un séisme au début du Ier s. de notre ère. A proximité du site, à Badgir, visite de la mosquée de Hazreti Ali où Ali serait venu en personne, avec son fidèle cheval, pour prier en laissant des empreintes de leur passage. Retour en ville pour le déjeuner. Dans l’après-midi, visite de la mosquée d’Osman, en style néo-ottoman qui dénote la provenance des architectes. Si possible, excursion dans la banlieue de la ville pour visiter un haras de chevaux Akhalteke, la fierté du Turkménistan. Dîner et nuit à Achgabat.
 
 
J 14 - Dimanche 16 avril 2017 Achgabat - Mary
Excursion le matin au grand marché de Altyn Asyr, l’un des plus grands marchés de plein air d’Asie centrale, qui se veut traditionnel même si celui-ci, récent, remplace l’ancien marché Tolkuchka installé par les Russes. La section des tapis n’est pas la moins colorée. Dans l’après-midi, envol pour Mary, ville moderne au cœur de l’ancienne Margiane, région qui s’est développée dès l’Antiquité dans la vallée du Mourghâb, fleuve descendu des contreforts occidentaux de l’Hindou-Kouch et qui se perd dans les sables du Karakoum. Dîner à l’hôtel. Dîner et nuit à Mary.
 
 
J 15 - Lundi 17 avril 2017 Mary - Gonur Depe
Selon l’Avesta, Margoush (la Margiane) fut, avec la Bactriane et la Sogdiane, le berceau des peuples iraniens. Une excursion de la journée dans le désert nous permettra de découvrir Gonur Depe, un des plus anciens sites urbains d’Asie centrale qui fut contemporain de Sumer et d’Akkad, au IIIe millénaire avant notre ère, alors que des communautés villageoises avaient développé l’agriculture dans la vallée du Mourghâb depuis le néolithique. La découverte de ce premier site en 1972, puis d’autres dans les environs, provoqua une révolution dans le monde de l’archéologie qui découvrait ainsi une civilisation urbaine au moins aussi ancienne que celle de Mésopotamie. C’est à Gonur Depe et à Togolog 21 que furent découverts des bâtiments considérés comme les plus anciens temples du Feu connus à ce jour. La vaste nécropole et la colline du palais royal ont révélé les objets les plus intéressants, en partie exposés au musée de Mary. Ces découvertes, hormis leur importance archéologique, ont relancé toute une série de débats polémiques et pas toujours scientifiques sur les origines des populations indo-européennes. Déjeuner pique-nique. Retour à Mary en passant par les sites de Togolog. Dîner et nuit à Mary.

 
 
J 16 - Mardi 18 avril 2017 Mary – Merv
Assez tôt le matin, départ pour Bayram Ali pour découvrir les vestiges de la ville de Merv, ville phare et grande étape caravanière de l’Antiquité centre-asiatique du VIe siècle avant J.-C. jusqu’à sa destruction par les Mongols. La ville se développa en plusieurs phases encore repérables par les forteresses successives. Capitale de satrapie achéménide, elle resta province iranienne jusqu’à la conquête musulmane et fut même le siège d’un évêché sous les Parthes et les Sassanides lorsque christianisme, bouddhisme et mazdéisme s’y côtoyaient en bonne intelligence. Foyer d’intense spéculation théologique et politique dans les premiers temps de l’islam, Merv fut le point de départ du mouvement abbasside. Omar Khayyam y dirigea l’observatoire en 1074 et la ville atteignit son apogée au XIIe siècle comme en témoigne la magnificence du mausolée du sultan seljoukide Sandjar. Retour à Bayram Ali et visite rapide du mausolée de Khoja Yusup Baba, un saint homme mort en 1140, et déjeuner. Dans l’après-midi, visite du musée de Mary pour continuer la découverte de l’antique civilisation de la Margiane. Dîner et nuit à Mary.
 
 
J 17 - Mercredi 19 avril 2017 Mary - Ashgabat
Retour à Ashgabat par la route M37 à travers les oasis de Merv (sur le Mourghâb) et de Tejen (sur le Hari Roud). A Dushak, une route secondaire permet de rejoindre Meana, où se dresse, isolé au milieu de nulle part, le mausolée de Abu Saïd Meikheneï, un célèbre saint homme du Khorassan (967-1047). Le mausolée du XIe s. a été restauré et embelli au XIVe s. et conserve des traces de décorations timourides. Continuation vers la petite localité de Kaahka et arrêt au mausolée de Khoja Alem Baba, le type même des mausolées ‘familiaux’ ou ‘mausolées de lignage’. Plusieurs sites archéologiques relevant des premières communautés agricoles du Chalcolithique, des âges du Bronze et du Fer et de l’Antiquité (Kara-Depe, Namazga-Depe, Anau, Geoksyur, Abiverd, Anau, etc.) sont situés aux abords de la route principale, idéalement placés aux débouchés des petites vallées du Kopet Dag. Un ou deux de ces sites seront visités selon les autorisations obtenues. Certains ont eu une histoire plus longue, jusqu’en 1221 lors du passage des Mongols, voire jusqu’au XVIIIe siècle. comme Abiverd qui était une importante ville étape entre le Khorassân, la Margiane, le Khorezm et la Sogdiane. Les séismes et la désertification ont aussi leur part dans la disparition de tous ces anciens centres urbains. Arrêt à Anau pour visiter si possible le site archéologique où furent découvertes des traces de culture du blé et de l'orge du IVe millénaire avant notre ère, mais aussi les ruines de la ville du XVe siècle marquée par l’art timouride comme la mosquée Saïd Jamal ud-Din et le mausolée de Shaykh Jamal ud-Din dont subsistent quelques éléments remarquables. Déjeuner en cours de route. Dîner et nuit à Ashgabat.
 
 
J 18 - Jeudi 20 avril 2017 Ashgabat - Paris
Transfert matinal à l’aéroport et vol pour Paris (avec escale). Arrivée à Paris en début d’après-midi.
 


Groupe de 10 à 15 voyageurs
Départ garanti
Forfait en chambre double
Prix presto jusqu'au 28 février 2017
Prix à partir du 01/03/2017
5 025 €
5 075 €
Supplément chambre individuelle
Prix presto jusqu'au 28 février 2017
Prix à partir du 01/03/2017
470 €
495 €
Sans transport international
Prix presto jusqu'au 28 février 2017
Prix à partir du 01/03/2017
-480 €
-365 €
Supplément frais visa 3 mois Turkménistan
70 €
Pré post-acheminement / départ de Genève
110 €
Visa   127 €


KhivaMalika Khiva 3*

NoukousJipek Joli 2*
L'étape de Noukous impose un hébergement dans un hôtel modeste qui est l'une des seules ressources acceptables de la ville.

DashoguzDashoguz 5*

TurkmenbashiDeniz 5*

BalkanabatNebichi 3*

SerdarChinar Guest House 1*
Quoique très simple cet hôtel constitue la meilleur infrastructure hôtelière de la région

AchkhabadAk Altyn Plaza 4*

MaryMargush 3*

DépartArrivée
Paris Roissy CDG
03/04/2017 - 16h20
Istanbul Atatürk
03/04/2017 - 21h00
Vol Turkish Airlines Paris TK1826
Istanbul Atatürk
03/04/2017 - 23h45
Tashkent Yuzhniy Airport
04/04/2017 - 06h15
Vol Turkish Airlines Paris TK368
Achkhabad Ashgabad airport
20/04/2017 - 08h00
Istanbul Atatürk
20/04/2017 - 10h10
Vol Turkish Airlines Paris TK325
Istanbul Atatürk
20/04/2017 - 12h45
Paris Roissy CDG
20/04/2017 - 15h20
Vol Turkish Airlines Paris TK1825

A ce jour, il n'existe pas de vols directs pour faire cet aller-retour sur compagnie régulière, nous avons choisi des vols Turkish Airlines via Istanbul car cette compagnie propose des horaires adaptés à la réalisation de notre programme.

Prestations incluses
  • Les vols internationaux Paris/Tachkent et Ashgabat/Paris, sur lignes régulières, avec escale
  • Les vols intérieurs Tachkent/Ourgentch, Ashgabat/Turkmenbashi et Ashgabat/Mary sur lignes régulières
  • Les taxes aériennes
  • L’hébergement en chambre double
  • La pension complète du déjeuner du 2e jour au dîner du 17e jour
  • Le circuit en autocar privé et en véhicule 4x4 selon les étapes
  • Les visites mentionnées au programme
  • L'accompagnement culturel par un conférencier Clio
Nos prix ne comprennent pas
  • Les pourboires d'usage (prévoir 5 € par jour et par participant)
  • L'assurance facultative Assistance-Rapatriement : 12 € par personne
  • L'assurance facultative multirisque Assistance-Rapatriement + Annulation-Dommage Bagages
  • Les boissons
  • Les pourboires d'usage
  • Les dépenses personnelles
  • Les frais de visas
  • Les frais de visa



  • En avril, les journées peuvent être déjà chaudes et les nuits fraîches
  • L’hébergement est variable selon les localités, bon dans l’ensemble
  • La nuit dans le désert à Darwaza est passée sous tente après un dîner pique-nique
 
  • Passeport valable au moins de 6 mois après la date du retour comprenant deux pages vierges (pages face à face)
  • Un visa pour l' Ouzbékistan
  • Un visa pour le Turkménistan
Les informations prévisionnelles concernant le programme, les hôtels ou bateaux, les horaires de transport et le nom de votre conférencier vous sont données ici à titre indicatif et sont valables au 20/02/2017. Les précisions définitives vous seront communiquées au moment de la confirmation du rendez-vous de départ.
Mentions légales Conditions Générales de vente Qui sommes-nous ? Nous contacter