Logo Clio
Service voyages
Service voyages
Tibet
Le toit du monde
Les points forts
Le Potala
La promenade sur le Parkhor de Lhassa
Les paysages du lac Yamdrok et le col du Kampala
Le monastère de Tashilumpo
L'excursion au monastère de Sakya
Dominé par les plus hautes montagnes du monde, le plateau tibétain a longtemps abrité une civilisation brillante. Alors que la partie septentrionale du pays, le Changthang, apparaît comme un désert aux conditions climatiques des plus rigoureuses, les régions orientales voient naître les plus grands fleuves asiatiques, le Salouen, le Mékong ou le Yang tsé. Plus au sud, la vallée du Tsang Po – qui devient au Bengale le Brahmapoutre – est plus accueillante, et c'est à Lhassa, à plus de 3 600 mètres d'altitude, qu'a été installée la capitale, dominée par le fameux Potala. A partir d'une aristocratie féodale originelle, c'est une théocratie qui s'est imposée à la région. Après la période d'expansion qui vit le Tibet guerrier étendre sa domination sur le Xinjiang et l'ouest du Sichuan, l'introduction, au Xe siècle, du bouddhisme constitue, avec la naissance d'une civilisation nouvelle, l'événement majeur de l'Histoire tibétaine. Le rayonnement spirituel du dalaï-lama, qui va s’exercer jusqu'en Mongolie, conduit ensuite les empereurs mandchous de Pékin à imposer leur suzeraineté à un monarque sacré jugé trop influent. Objet des visées antagonistes de l'Angleterre et de la Chine à la fin du XIXe siècle, le pays, qui demeure très longtemps mystérieux, fascine explorateurs et voyageurs européens, de Sven Hdin à Alexandra David Néel, mais le XXe siècle voit la perte progressive de son indépendance, et c'est l'ordre maoïste qui y est imposé en 1959, contraignant à la fuite le tout jeune dalaï-lama, devenu depuis le symbole d'une culture traditionnelle luttant pour sa survie, menacée par la puissance occupante, mais aussi par une modernisation que l'on peut juger inéluctable, malgré les regrets de tous ceux qui ont longtemps vu dans cette société monacale ou dans les étonnantes cérémonies de la secte des Bonnets-Jaunes la persistance d'une altérité propre à séduire un monde dominé par la technique et la puissance matérielle.
TN 40Chine, Tibet14 joursVoyageurs avertis Pourquoi voyager au Tibet avec Clio
TN 40 - du 30 juillet au 12 août 2017 avec Katia Buffetrille
 
 
Sur demande
Tarif presto jusqu'au 30/06/2017: 4 035,00 €
Inscription à partir du 01/07/2017 : 4 070,00 €
TN 40 - du 24 septembre au 7 octobre 2017 avec Katia Thomas
 
 
Départ assuré
Tarif prestissimo jusqu'au 30/06/2017: 3 570,00 €
Tarif presto jusqu'au 31/07/2017: 3 595,00 €
Inscription à partir du 01/08/2017 : 3 650,00 €
TN 40 - du 29 juillet au 11 août 2018
 
 

Les prix et les prestations de ce voyage seront disponibles très prochainement.
Pour recevoir un message dès que le voyage sera en vente 
 
TN 40 - du 23 septembre au 6 octobre 2018 avec Katia Thomas
 
 

Les prix et les prestations de ce voyage seront disponibles très prochainement.
Pour recevoir un message dès que le voyage sera en vente 
 
 
Mentions légales Conditions Générales de vente Comment s'inscrire Hôtels à Paris Vos assurances Clio Qui sommes-nous ? Nous contacter